Biographie


Natif de la Mauricie, Eric Veillette s’intéresse à l’Histoire dès 1990, d’abord par l’aspect judiciaire du 19
ème siècle américain avant de se spécialiser dans la reconstitution de procès criminels qui ont marqué l’histoire du Québec.  Pour ce faire, il redonne vie aux archives judiciaires en offrant aux lecteurs  l’occasion d’obtenir des informations solides que ceux-ci n’ont pas le temps de consulter dans les centres d’archives de Bibliothèques et Archives nationales du Québec (BAnQ). Son amour pour les archives l’amène à changer de carrière car, en septembre 2016, il débute sa formation au programme de Techniques de la documentation au Cégep de Trois-Rivières. Il en sortait diplômé en mai 2019.

Afin de mieux partager avec le public, en plus de promouvoir la diffusion de l’information, Eric fonde le blogue Historiquement Logique! le 26 juillet 2010.  Sans aucune publicité commerciale, le blogue attirera plus de 500 abonnés et et 1,1 millions de lecteurs en 10 ans d'existence. Cette aventure lui a value d'être contacté par divers journalistes, documentaristes et documentalistes.

En octobre 2020, il laisse Historiquement Logique! pour créer son propre blogue (www.ericveillette.ca) afin de poursuivre l'aventure avec son lectorat.

En septembre 2014, le lancement du livre L’affaire Dupont devient une carte de visite supplémentaire pour l’auteur, qui a étudié ce dossier controversé durant plus de deux ans. L’année suivante, il révisait un autre procès qui l’a amené à publier, toujours aux éditions de l’Apothéose, L’affaire Denise Therrien. En février 2016, il récidivait avec L’affaire Aurore Gagnon: le procès de Marie-Anne Houde. En 2017, il lançait L’affaire Blanche Garneau, une étude exhaustive sur une célèbre affaire de meurtre non résolu datant de 1920.

En 2018, il présentait une conférence devant ses pairs dans le milieu de la documentation. La présentation intitulée L’importance des archives dans l’interprétation des procès criminels a d’abord été offerte le 27 avril 2018 lors du congrès de l’Association professionnelle des techniciens en documentation du Québec (APTDQ) à la Grande Bibliothèque de Montréal. Le 30 mai 2018, il en présentait un condensé à Drummondville dans le cadre du congrès de l’Association des Archivistes du Québec (AAQ).

Eric Veillette a aussi présenté d’autres conférences ouvertes au public entre 2016 et 2018 afin de partager les fruits de ses recherches dans des dossiers judiciaires comme ceux de L’affaire Denise Therrien, Aurore Gagnon et Blanche Garneau. L’archiviste-coordonnatrice Sophie Morel, de BAnQ Trois-Rivières, a également retenu ses services en 2016 et 2017 afin de présenter, lors des journées portes ouvertes de BAnQ, un résumé des affaires judiciaires survenues en Mauricie entre 1825 et 1934.

Le 3 janvier 2018, Eric mettait sur pied le projet J-DEX, qui consiste à indexer tous les dossiers judiciaires conservés dans les magasins d’archives de BAnQ et d’en créer un outil gratuit destiné aux chercheurs. Ce projet bénévole fut accepté en septembre comme Projet de fin d’étude (PFÉ) par le département des Techniques de la documentation au Cégep de Trois-Rivières. En mai 2019, le J-DEX remportait la bourse du jury dans la catégorie Recherche et développement au Cégep de Trois-Rivières.

C’est aussi au printemps 2019 qu’il participait au tournage de la série documentaire d’enquête Le Dernier soir, du réalisateur Frédérique Nassif, et dont la diffusion s’est amorcée le 4 juillet 2019 dans la section Extra de Tou.tv, de Radio-Canada. Ses connaissances l’ont également amenées à participer à quelques reprises à l’émission Denis Lévesque sur les ondes de TVA.

Le 17 septembre 2019, le Répertoire des procès des condamnés à mort du Québec 1867-1930 faisait son apparition en librairie. Le tome 2, Répertoire des procès des condamnés à mort à mort du Québec 1931-1976, sortait quant à lui au début de décembre 2019. Des extraits de ces deux volumes ont été reproduits dans les pages du célèbre hebdomadaire Photo-Police à partir d'octobre 2020.

Le 8 février 2020, Eric signe un article dans Le Devoir afin de souligner le 100e anniversaire du décès d’Aurore Gagnon (12 février 1920). Pour la même occasion, il accorde une entrevue à la journaliste Brigitte Gagnon pour Le Soleil ainsi qu’à Richard Martineau pour QUB radio.

En avril 2021, la sortie de son plus récent livre "Sault-au-Cochon, tome 1, Le crime du siècle" (Éditions de l'Apothéose), lui vaut une belle critique dans Le Devoir, mais aussi de nouvelles informations qui l'amènent à relancer son enquête documentaire. Ainsi, il retrouve des descendants des 23 victimes du drame de 1949 et visite aussi les lieux de l'écrasement le 19 juin 2021.

Le deuxième tome de la trilogie Sault-au-Cochon devrait paraître au cours de l'année 2022.

Messages les plus consultés de ce blogue

Diane Déry et Mario Corbeil, 1975

Victimes de Sault-au-Cochon: Bernadette Charest et ses trois enfants

L'Entrepôt du livre: Une belle initiative pour les auteurs d'ici